Fresques Végétales

Un projet de Graffiti écologique (Grass Graffiti)

Genèse du projet artistique et culturel :

L’idée était de travailler sur des Graffitis au sein du lycée en mettant en valeur différents lieux de notre établissement. Le plus facile aurait été d’utiliser les compétences d’un artiste de Street-Art. Mais, après réflexion, travailler avec des bombes aérosols n’était pas en adéquation avec ce que l’on enseigne à nos apprenants, surtout en Production Horticole ! Il fallait trouver une orientation plus écologique et, après des recherches et documentation, le Grass Graffiti s’est tout naturellement imposé… et trouve toute sa place dans un lycée agricole!!!

L’objectif principal a été d’amener les dix huit jeunes de la classe de terminale Bac Pro PH et TCV à découvrir la création en Art Contemporain en développant leur éducation artistique à travers des pratiques (création / production) et une approche esthétique (critique / appréciation)

Ce projet s’est déroulé en 2 étapes ; la première de septembre 2020 à février 2021  avec la découverte de cet Art et Essai de différentes techniques. Au programme des cours de découvertes sur les Tags et les Graffitis : Présentation / Définition / Différences… mais aussi ce qu’est l’Eco-Street Art … tout ce travail a été nourri de recherches, d’essais…

D’abord une semaine d’essais – Deux techniques retenues

Après analyse, réflexion et essai en salle, la technique de peinture végétale sur différents supports (ardoises, bois et briques) est abandonnée, car il faut attendre 2-3 semaines pour commencer à voir la mousse pousser. Le résultat est plus probant, sûr et rapide avec l’encollage de la mousse.

Puis il a fallu passer aux essais en conditions réelles, dehors, sur des murs, avec 2 types de supports, peinture et ciment brut.

Analyse / Réflexion sur les œuvres faites afin de mieux maîtriser cette technique et d’éviter de reproduire les mêmes erreurs (exposition mur, qualité colle, taille, travail sur couleur des mousses…).

Une semaine Artistique et Culturelle

Ce deuxième temps s’est déroulée du Lundi 8 mars au Vendredi 12 mars 2021, centré autour d’un travail de récolte de mousses, puis lavage et étalement de celles-ci en salle sur ½ journée.

Puis les jeunes ont peint ou encollé à partir des thèmes et dessins imaginés…

Quelques exemples

Dessin de Phoebé :

J’aime le message que renvoi ce dessin. La petite fille représente la population, surtout les nouvelles générations. Elle essaye de rattraper le ballon qui est hors de contrôle et la seringue représente l’épidémie, avec le virus Covid-19. C’est aussi une référence à « La petite fille au ballon » de Banksy ».

Dessin de Louann : J’ai choisi de faire le Cri de Munch, en version « féminine », car j’aime beaucoup cette œuvre. J’ai voulu la détourner en sachant qu’elle représente « l’homme moderne ». Aujourd’hui, les hommes aussi peuvent porter des habits dits « féminins ».

Le Métamorphe de la Forêt

« Mi-bête, mi-forêt » d’après Ronsard, le Cerf, roi de la Forêt, est considéré depuis la nuit des temps comme un esprit protecteur de la nature et de la chasse. Il a donc acquis la capacité de se camoufler et de se protéger de tout danger, notamment celui des Hommes.

Valorisation :

  • Exposition durant la JPO du Lycée et de Viniflore, salon des vins des lycées viticoles (Annulé)
  • Petit film de 5min30 présenté à la Direction, puis à l’équipe pédagogique. Il servira de support de communication externe (sur les réseaux sociaux du Lycée Facebook et Instagram) et interne (diffusé sur les écrans dans l’établissement)

+ infos

Olivier Bourreau

olivier.bourreau@educagri.fr

Enseignant -animateur ESC

LYCEE ANGERS – LE FRESNE (49)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *