Entrer en création revendicative autour de la place de l’art, des artistes, dans notre société.

Parcours d’une classe de première STAV du Lycée Nature (85) dans le monde de la sérigraphie accompagné par le collectif McClane

A l’aide de l’école d’art de La Roche-sur-Yon et du collectif artistique McClane, une classe de première STAV se lance dans la fabrication d’affiches revendicatives

Autour de huit œuvres de l’artothèque, les ressentis, les références, les messages, les questionnements proposés par les artistes, des thématiques ont émergé au fil des observations, des discussions et des échanges : la production de masse, la surconsommation, l’industrie culturelle de masse, sa standardisation, la place de la femme dans la société. Hugo et Julia (collectif McClane) nous présentent leurs œuvres et leur univers artistique : beaucoup de sérigraphies en noir et blanc, utilisation d’aspects figuratifs et d’abstractions… Place, ensuite, aux créations d’images et/ou de textes sur les thèmes, fabrication des typons. Des choix sont encore à faire. Beaucoup de discussions sont nécessaires : échanges, argumentations, affirmer ses idées, écouter l’autre, faire des concessions… Au-delà de la dynamique de création, des éléments de savoir-être et de construction de soi sont mis en œuvre dans cette activité. Ensuite, place au découpage, collage… L’ambiance est bonne. Les élèves semblent motivés et intéressés…

L’idée est bien de faire un collage massif avec les affiches fabriquées portant des messages… (les lieux habituels d’affichage ne sont donc pas adaptés!). Choix des lieux et quelques consignes (respect du travail de l’équipe de ménage notamment). Démonstration technique d’un collage bien fait. Et c’est parti pour le collage !

Retours, bien entendu, d’une partie des personnels et d’élèves de l’établissement soutenant l’action (nous avons eu beaucoup de témoignages de soutien de notre action) et d’autres en totale opposition avec la démarche !… C’est bien connu du monde artistique, et les artistes du collectif McClane témoignent d’expériences du même ordre dans des communes elles-mêmes commanditaires d’actions artistiques. Ça bouscule ! Ça interroge ! Ça angoisse ! Pourtant ce ne sont que des affiches et de la colle à papier peint (pas de dégradation de matériel, donc???)

Le point est fait en fin de séance avec les élèves de la classe : place de l’artiste dans la société (représentée ici dans le lycée), explication de la démarche, les points de vigilance, la crédibilité de l’action etc..

Bilan : une belle expérience de création et d’action artistique au sein d’une communauté globalement à l’écoute et respectueuse du travail accompli…

Quelques réactions d’élèves :

« Incroyable journée, super accueil, personnes sympathiques », « On a pu mieux expérimenter nos projets et c’était sympa de rencontrer ce duo formidable. Merci ! », «  C’était cool. Nous avons appris des choses dont la thématique, pour faire de l’art »,

Encore merci à Hélène, Hugo, Julia, Ninon et Sonia pour cette intervention

Le projet « Correspondances » est mis en place par la ville de La Roche-sur-Yon. Partenariat avec l’école d’art, l’artothèque, le lycée Nature, l’atelier d’artistes McClane et le soutien du réseau art’ur (réseau d’action culturelle des établissements agricoles publics de la région pays de la Loire)

+ d’info

Vincent Lepley

Enseignant -animateur

Education Socio-Culturelle – Lycée Nature

La Roche-sur-Yon 85

mailto:vincent.lepley@educagri.fr

Site des artistes :

Le collectif McClane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *